Diagnostic immobilier

Réaliser le diagnostic Radon est d’une importance capitale dans certaines régions et communes. Ce gaz radioactif constitue en effet un risque majeur pour la santé.

En France, seul un diagnostiqueur immobilier certifié est habilité à réaliser le diagnostic Radon. Mission Diag, votre spécialiste en diagnostic immobilier, peut assurer le contrôle des niveaux de concentration de radon à l’intérieur de votre bien.

Le diagnostic Radon : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le Radon ?

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle. C’est un gaz inodore, incolore, et sans goût qui provient de la désintégration du radium et de l’uranium présent dans les zones volcaniques et granitiques.

Le radon se forme de façon naturelle dans le sol, l’eau et la roche, et peut se déplacer dans le sol, émerger à la surface, se dégager dans l’atmosphère et finir par être stocké dans les bâtiments.

La présence et la concentration de ce gaz peuvent varier selon les conditions géologiques ou la nature des sols de la région. Toutefois, les caractéristiques de construction des bâtiments ainsi que le mode de vie de ses habitants peuvent également influencer l’existence du radon dans un endroit donné.

Quels sont les risques liés au Radon ?

Le radon n’est pas un gaz dangereux lorsqu’il est en faible dose à l’air libre. Cependant, il peut s’accumuler à l’intérieur les bâtiments, surtout s’ils ne disposent pas d’une aération et d’une ventilation efficaces. C’est pourtant le cas des bâtiments contemporains, qui tendent à être plus hermétiques dans le but d’économiser de l’énergie.

Pour comprendre l’importance du diagnostic Radon, sachez qu’une forte concentration de ce gaz peut avoir des impacts pernicieux sur la santé.

En effet, le radon est à la fois la principale source d’exposition radiologique en France et à l’origine du cancer du poumon. Notez que le radon et l’exposition au tabac rend le risque de cancer des poumons 25 fois plus important.

D’après les enquêtes réalisées en France, le cancer du poumon est à l’origine de 25 000 décès chaque année, et le radon en serait la seconde cause. Le tabac étant la première et l’amiante la troisième.

En quoi consiste le diagnostic Radon ?

Le diagnostic Radon consiste à mesurer la concentration de radon dans un bâtiment pour s’assurer que celle-ci ne dépasse pas le seuil de concentration réglementaire. Le diagnostic Radon est généralement réalisé entre le 15 septembre de l’année N et le 30 avril de l’année N+1.

Tout d’abord, le professionnel effectuera une visite des lieux, pendant laquelle il repérera les zones homogènes. Cette étape est essentielle pour connaître le nombre de dosimètres à utiliser et leurs emplacements.

Après quelques jours, le diagnostiqueur installera les appareils, qui resteront en place pendant 2 mois dans les locaux occupés.

Une fois ce délai écoulé, le diagnostiqueur envoie les appareils en laboratoire pour une analyse. Les résultats sont synthétisés dans un rapport contenant les détails importants

tels que le nombre de zones homogène et leur superficie, les résultats des mesures, l’étude des résultats en comparaison avec les seuils réglementaires, etc.

Quels sont les zones concernées par le diagnostic Radon ?

Le diagnostic Radon ne peut être réalisé que dans certaines régions, les « zones à risque radon », qui sont définies par des arrêtés. Actuellement, environ 30 départements sont considérés « zones à risque radon » à cause du caractère radioactif de leur sol.

L’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) dispose d’une carte interactive où il est possible de vérifier le potentiel radon de sa commune. Le diagnostic Radon est rendu obligatoire pour les communes au potentiel radon de catégorie III.

Quels types de bâtiments nécessitent le diagnostic Radon ?

Les Etablissements Recevant du Public (ERP) concernés

En France, la réalisation du diagnostic radon est rendu obligatoire pour 4 catégories d’ERP bien définies. Ainsi, le diagnostic radon est obligatoire dans les ERP opérant dans le domaine de l’enseignement (crèche, école, collège lycée, université) ou les logements étudiants. Outre cela, les hôpitaux ou les logements sociaux, ainsi que les établissements de relaxation à source thermale sont aussi soumis au diagnostic radon. Enfin, cette réglementation oblige également les établissements pénitentiaires (prisons, maisons d’arrêt) à effectuer un diagnostic.

Les autres biens immobiliers où le diagnostic Radon est nécessaire

Outre les ERP, les grandes usines et les lieux de travail très fréquentés doivent également faire l’objet d’un diagnostic Radon. Cela permet de vérifier le taux de radon présent dans l’air et de s’assurer que les travailleurs ne soient pas exposés à un taux de radon supérieur à celui qui est recommandé pour la santé.

De même, l’obligation de réaliser un diagnostic Radon ne s’applique qu’à certaines activités. C’est le cas des lieux de travail opérant dans le domaine de la conduite de véhicules ou de matériels roulants (voitures, camions) ainsi que l’accueil de clients ou de touristes (hôtels, restaurants). Outre cela, les établissements opérant dans les activités relatives à la santé, à l’entretien d’ouvrages dans le BTP, et aux zones de stationnement (de type parking) devront aussi effectuer un diagnostic radon.

Toutefois, ces établissements ne doivent effectuer le contrôle que s’ils sont situés en zone à risque radon ou en sous-sol.

Le diagnostic Radon chez les particuliers

Lors de la mise en vente ou la mise en location d’un bien immobilier, ce sujet touche également les particuliers. En effet, les futurs acquéreurs ou locataires doivent connaître si le bien est situé dans une zone à risque radon. Même si le diagnostic ERP (Etat des risques et pollutions) mentionne cette information, celui-ci n’indique aucune mesure dans le bâtiment.

La seule solution pour connaître le niveau d’exposition au radon dans un bien est donc d’effectuer un diagnostic Radon. Dans ce cas, il est toujours recommandé de faire appel aux services d’un expert certifié en diagnostic immobilier.

Mission Diag est l’unique diagnostiqueur immobilier agréé en Vendée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Ainsi, Mission Diag est l’expert en la matière auquel il faut faire appel pour mesurer l’activité volumique du Radon, que ce soit dans un bien immobilier, une entreprise ou un ERP.